Publicité

TENSION DIPLOMATIQUE

Mali : Paris avertit Moscou contre ''le risque de déstabilisation régionale et d'atteinte aux intérêts de la France''

Paris a averti vendredi 12 novembre Moscou que le déploiement de mercenaires de la société paramilitaire russe Wagner dans la bande sahélo-saharienne serait «inacceptable», lors d'une rencontre ministérielle bilatérale à Paris.

© AFP
© AFP

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et la ministre des Armées ont rencontré leurs homologues russes à Paris, vendredi 12 novembre 2021.

Les ministres français des Affaires étrangères et des Armées, Jean-Yves Le Drian et Florence Parly, ont lors d'un entretien à Paris avec leurs homologues Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou «réitéré leurs messages de fermeté quant aux risques de déstabilisation régionale et d'atteinte aux intérêts de la France et de ses partenaires engagés dans la lutte contre le terrorisme au Sahel», selon un communiqué conjoint, alors que la junte au pouvoir à Bamako menace de recourir aux services de la société privée russe Wagner, décrite comme proche du président russe Vladimir Poutine.

Commentaires (10)

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Mali : Paris avertit Moscou contre ''le risque de déstabilisation régionale et d'atteinte aux intérêts de la France'', ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Derniers commentaires

DS
Djoumé

Ça devient inacceptable. Le Malien appartient aux maliens qui en toute liberté choisissent leur partenaire selon les intérêts du Mali. Si les intérêts du Mali ne sont pas compatibles avec ceux de la France sur le sol Malien il appartient à la France d’en tirer les conséquences. Le Mali n’est pas une colonie Française.

GD
GUY

LA FRANCE DOIT QUITTER L'AFRIQUE EN AFRIQUE IL N''Y A QUE LES INTERETS LES INTERETS DES AFRICAINS ,ASSEZ DE LA FRANCE
LA FRANCE EST PLUS DANGEREUSE POUR LES AFRICAINS QUE WAGNER ,VIVE WAGNER VIVE LES RUSSES

SS
Sidib

La vérité finira par se savoir de tous. Paris se dévoile clairement. De quel intérêt parle t'on quand des milliers de sahéliens meurent chaque jour de la faute même de ces acteurs qui ont foutu le bordel au Sahel avec l'intervention hasardeuse en Libye.

YD
Yataka

Indispensable de quelle intérêt parle t'on ? Le Mali est t,il un territoire français ? . Les intérêt de la France vaut mieux que la vie des africains ? Et des maliens? . Personne n'a appelé la France au Mali si elle trouve que toutes ne sont réunir pour aider le Mali contre le djahadisme qu'elle plie bagage les maliens n'attends que ça

BH
Brehima

C'est grave ça !
La France affirme maintenant très clairement qu'elle est en train d'exploiter les pays eu Sahel.

DK
Djibril

Pauvre france, après plus d'une centaines d'années d'exploitation est en fin démasquer au MALI et un peu partout en AFRIQUE, et elle ne veut pas retourner chez lui après avoir échoué pendant 8 ans de combat contre l'armée et la population MALIENNE

mT
madou

La France une grande Nation aimée par chaque, vient, à cause de ses autorités incompétentes et égoïstes, mettre à l'épreuve un lien plus fort qu'eux
Elles partiront ces autorités, hommes dune autre époque et le lien reviendra dans la confiance et la gaieté des coeurs.
Pour le moment nous les croyons plus et nous ferons tout pour sauver notre nation. Qui au Mali n'a pas perdu un proche? Nous ne sommes que 20 millions d'habitants faites vous même le rapport des morts, on a l'impression qu'ils vont revenir c'est digne d'une science-fiction ce qui se passe au Mali devant l'oeil des États-unis et de l'Allemagne
Nous sommes entrain de disparaître chère communauté dite internationale, nous sommes obligés de résister. Quelqu'un qui se noie si on lui tend un épée tranchante il va le saisir pourvu qu'il sorte de là
La France ne peut plus, les états-unis l'angleterre et l'Allemagne nous ignorent, la Russie et la Chine semblent voler à notre secours et sont ainsi traitées de mercenaires. VOYONS L'ÉVIDENCE ET PASSONS À L'ESSENTIEL. les autorités françaises doivent tout revoir. .

GA
Guillaume

C'est plutôt la présence militaire de la France au Mali qui est inacceptable.
Vous trouvez normal que, après tant d'années de présence française on soit encore à des attaques djihadistes intempestives?
Vous avez échoué. Vous devriez plutôt vous réjouir de ce que une autre équipe arrive pour réparer vos échecs si tant tel est que, plutôt de piller les richesses maliennes, votre souci est vraiment de combatre les djihadistes.

Par ailleurs, qui d'autre que la France peut être à la base "du risque de déstabilisation régionale" à partir du moment où c'est la France qui affiche son mécontentement depuis l'annonce de l'arrivée de Wagner?
Au contraire, la France devrais se réjouir de cette arrivée parce qu'elle a échoué. Ou encore si elle n'avait pas d'autre agenda et qu'elle avait vraiment le souci d'aider le Mali, elle proposerait plutôt une collaboration avec Wagner.
Comme tel, si dans les jours et mois avenirs, il y'a une déstabilisation dans la sous région, l'auteur ne peut être que la FRANCE.

NN
NKOT

Le gangster perd la retenue

PC
Papa

Je l ai toujours dis quelque soit le partenaire les Africains doivent défendre leurs intérêts au lieu de penser uniquement a leurs personnels.
La France la toijours dit qu elle n a pas.
Que voulez vous chers africains ?

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.