Publicité

SOCIÉTÉ

Des femmes inscrivent le droit de conduire dans leur contrat de mariage

Juste après le lancement des préparatifs de la cérémonie, la fiancée de Majd a exigé l'inscription dans leur contrat de mariage d'un droit que lui garantit désormais la loi saoudienne: celui de conduire.

Crédit Photo: Tunis As
Crédit Photo: Tunis As

Image d'illustration.

Les contrats de mariage sont un filet de sécurité pour les Saoudiennes dans cette société patriarcale. On y inscrit des droits pour ne pas rester à la merci des caprices du mari ou de sa famille.

De tels actes, contraignants juridiquement, codifient généralement le droit pour la femme d'avoir sa propre maison, d'engager une bonne, d'étudier ou de travailler. Mais, après la levée de l'interdiction faite aux femmes de conduire l'année dernière, une nouvelle exigence est apparue: celle de pouvoir posséder et conduire une voiture.

A 29 ans, Majd, cadre commercial, va se marier dans sa ville natale de Dammam, dans l'est de l'Arabie saoudite. Il a accepté deux demandes de sa fiancée de 21 ans: pouvoir conduire et pouvoir travailler après la noce, selon le texte du contrat consulté par l'AFP. "Elle a dit qu'elle voulait être indépendante", explique Majd, qui ne souhaite pas donner son nom de famille. "Et j'ai dit: Bien sûr, pourquoi pas?"

L'abrogation de l'interdiction faite aux femmes de conduire constitue le changement social le plus palpable dans le royaume ultraconservateur, engagé dans une campagne de relative libéralisation.

Pour conduire, les femmes n'ont pas besoin de l'accord explicite de leur "tuteur" masculin (mari, père ou autre parent) dont elles dépendent encore pour étudier, se marier et même sortir de prison. Impossible de savoir toutefois si elles peuvent contester légalement une interdiction de leur tuteur de prendre le volant.

"Certaines femmes préfèrent inclure le droit de conduire dans leur contrat de mariage afin d'éviter tout conflit conjugal", affirme Abdelmohsen al-Ajemi, un imam de Ryad préposé au mariage qui a reçu pour la première fois la semaine dernière une demande de ce type.

Les manquements aux conditions du mariage peuvent être invoqués par les femmes pour demander le divorce, selon des préposés au mariage.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Arabie Saoudite: des femmes inscrivent le droit de conduire dans leur contrat de mariage, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.