Publicité

RÉACTION

Twitter : le Nigeria justifie la suspension du réseau social au nom de l'intérêt national

Le ministre nigérian des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, a expliqué lundi que la décision de suspendre Twitter dans son pays avait été prise par le président Muhammadu Buhari au nom des intérêts de paix et de sécurité du Nigeria.

A l'issue d'une réunion à huis clos à Abuja avec les ambassadeurs et représentants des Etats-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, d'Irlande et de l'Union européenne, il a confié à la presse que son gouvernement prônait une utilisation responsable des réseaux sociaux ne déstabilisant pas la paix et l'unité du pays.

"Malheureusement, le mal est souvent utilisé sur les réseaux sociaux pour commettre des faits qui ont des conséquences très graves sur des vies humaines et, dans notre cas, menacent également l'unité du pays", a ajouté M. Onyeama.

Le gouvernement a annoncé vendredi dernier qu'il suspendait indéfiniment les opérations de Twitter dans le pays, deux jours après que celui-ci a supprimé un tweet de M. Buhari mettant en garde des sécessionnistes régionaux contre toute attaque visant des sites gouvernementaux.

"Beaucoup de personnes qui se comportent mal aujourd'hui sont trop jeunes pour se rendre compte de la destruction et des pertes en vies humaines qui ont eu lieu pendant la guerre civile au Nigeria. Ceux d'entre nous sur le terrain pendant 30 mois, qui ont vécu cette guerre, les traiteront dans un langage qu'ils comprennent", avait écrit M. Buhari en faisant référence à la guerre du Biafra (sud-est) survenue entre 1967 et 1970. 

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Twitter : le Nigeria justifie la suspension du réseau social au nom de l'intérêt national, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.