Publicité

BCEAO : Tiemoko Koné tient sa première réunion du Comité de Politique Monétaire de 2021

Les principales évolutions de la conjoncture économique internationale et régionale au cours de l'année écoulée, ainsi que les facteurs de risque pouvant affecter les perspectives à moyen terme d'inflation et de croissance économique dans l'Union, étaient au centre de la réunion du Comité de Politique monétaire qui s'est tenue le 3 mars dernier par visioconférence. 

Crédit Photo : BCEAO
Crédit Photo : BCEAO

Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la BCEAO.

La Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest s'inquiète de l'apparition de nouveaux variants du Covid-19 un peu partout dans le monde malgré l'espoir suscité par la production par plusieurs laboratoires de vaccins anti-covid. Au cours de la réunion du comité de politique monétaire tenue en début du mois de mars, l'accélération de la reprise de l'activité économique dans l'UEMOA au quatrième trimestre 2020, avec une hausse de 1,3% du PIB par rapport à la même période de l’année précédente, après 0,6% un trimestre aura été le premier constat fait par le comité de politique monétaire. "Pour l’ensemble de l’année 2020, les dernières estimations situent le taux de croissance économique de l'Union à 0,9% contre 5,7% en 2019. Les pays de l'Union escomptent une reprise en 2021, avec un taux de croissance attendu à 5,8%, sous l’effet du maintien des mesures de relance budgétaire et de soutien monétaire", a-t-on appris de source proche de la BCEAO.

Le comité a également noté une augmentation des déficits budgétaires dans les Etats membres de l’Union au cours de l’année 2020. Une situation imputable, "d’une part, aux effets négatifs de la pandémie de la Covid-19 sur les recettes et, d’autre part, aux dépenses engagées dans le cadre des plans de riposte et de relance mis en œuvre par les Etats". Le déficit budgétaire rapporté au PIB a donc plus que doublé, passant de 2,4% en 2019 à  5,7% en 2020. Le comité a par contre note quelques motifs d'espoir, notamment sur le marché monétaire. "Le coût moyen des ressources offertes par la Banque Centrale sur le guichet à une semaine est resté stable à 2,00% comme au troisième trimestre 2020, contre 3,38% un an plus tôt. Sur le compartiment à une semaine du marché interbancaire, le taux d'intérêt moyen pondéré s'est établi à 2,62% contre 2,73% au trimestre précédent.

Un an plus tôt, il s’élevait à 4,36%. Sur le marché des titres publics, les conditions de financement des Etats membres ont continué de s’améliorer. Le taux d'intérêt moyen pondéré des bons du Trésor est ressorti à 3,28% en 2020 contre 5,36% un an plus tôt". "Le Comité de Politique Monétaire a relevé une légère décélération des prix à la consommation sur le quatrième trimestre 2020, le taux d’inflation ressortant à  2,7% contre 2,9% un trimestre plus tôt. La baisse du rythme de progression des prix est attribuable essentiellement à l’amélioration de l’offre de céréales, de légumes ainsi que de tubercules et plantains. Le taux d’inflation sous-jacente s’est, pour sa part, accru, ressortant à 1,8%, après une progression de 1,6% un trimestre plus tôt. Pour l’ensemble de l’année 2020, le taux d'inflation s’est situé à 2,1%, après -0,7% en 2019", indique le communiqué officiel de cette réunion du comité de politique monétaire". 

Tiémoko Meyliet KONE, Président du Comité de Politique Monétaire, avant de mettre fin à cette visioconférence, a rassuré les États membres de l'union, qu' au cours des prochains mois, la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest,"continuera à mettre en œuvre une politique monétaire assurant la stabilité des prix, tout en soutenant le retour à une croissance forte". 
 

LSI AFRICA

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article BCEAO : Tiemoko Koné tient sa première réunion du Comité de Politique Monétaire de 2021, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.