Publicité

MONNAIE ECO

CFA en Eco : La Banque de France de Chamalières espère pouvoir imprimer les nouveaux billets Eco

La réforme ouest-africaine permettant le changement du franc CFA en la nouvelle monnaie Eco pourrait avoir un impact considérable sur les activités de la Banque de France de Chamalières.

CFA
CFA

CFA en Eco : La Banque de France de Chamalières espère pouvoir imprimer les nouveaux billets Eco

En effet, c’est cette dernière qui s’occupe de l’impression de l’actuelle monnaie des pays de l’UMOA. Aussi, espère-t-elle travailler sur les nouveaux billets. L’impression des billets de banques des 8 pays de l’Afrique de l’ouest qui veulent enclencher la réforme du franc CFA, figure parmi les activités les plus importantes du site de la Banque de France.

« Cela représente une grosse part de notre activité »

Dans une interview accordée à France 3 régions, Vincent Bonnier, directeur général de la fabrication des billets à la Banque de France, « la BCEAO (Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest) est notre client export le plus important. Cela représente une grosse part de notre activité. Pour l’instant, nous poursuivons notre coopération avec la BCEAO en répondant à leurs demandes d’impression de billets de la gamme actuelle. Les premiers billets de la commande 2021 de la BCEAO vont commencer à être imprimés à l’imprimerie de Chamalières en septembre-octobre ». Néanmoins, s’il arrivait que la BCEAO décide de ne plus collaborer avec la Banque de France, le fonctionnement de cette dernière en serait impactée.Les billets en francs CFA (ici la coupure de 2.000 francs) représentent entre un quart et un tiers de la production annuelle. © Jean-Louis GORCE

La fin du dépôt de réserves de change

« Si jamais on se trouve dans un scenario où l’impression des billets de la nouvelle monnaie est confiée à une autre organisation, cela aura évidemment un impact sur notre activité » a précisé Vincent Bonnier. Pour rappel, hormis le changement de la dénomination du Franc CFA, l’adoption de l’Eco met un terme au dépôt des réserves de change en France. Le gouvernement français ne sera également plus présent au sein des organes de décision de l’Union Monétaire Ouest-Africaine (UMOA).

 

Romaric Sy

Commentaires (1)

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article CFA en Eco : La Banque de France de Chamalières espère pouvoir imprimer les nouveaux billets Eco, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Derniers commentaires

BT
Binke

Si l'appellation doit changer de CFA en ECO alors c'est tout qui doit changer. Nous ne pouvons accepté en aucun cas la France se mêle dans nos affaires, nos réserves, nos organes monétaires et même la maison de la fabrication de nos billets doivent être en AFRIQUE. L'AFRIQUE doit géré ses biens et la France doit s'occuper de la tienne.

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.