Publicité

POLITIQUE

Le pouvoir Sassou frappé par une crise économique sans précédent

Au Congo-Brazzaville, le portrait du président Denis Sassou Nguesso figure aux murs des hôtels et des petites épiceries tenues par des Mauritaniens ou des Maliens - mais pas dans le bureau du "vieux" Jean-Paul Matsima.

Crédit Photo: PDCB
Crédit Photo: PDCB

Denis Sassou Nguesso, président du Congo.

"L'Etat me doit doit 32 milliards de francs CFA (48 millions d'euros)!", accuse ce patron d'une entreprise de BTP qui cite le pont sur la rivière Djouéké comme exemple de travaux non-payés par le Trésor public. "Je n'ai plus de personnel, à part 15 à 20 personnes. Je ne peux plus les payer", poursuit le vaillant septuagénaire.

Comme souvent sur les bords du fleuve Congo, les chiffres sont à prendre avec prudence. Sans compter que l'"honorable" Matsima, ancien député indépendant, a quelques différends politiques personnels avec le régime. 

Il n'empêche. M. Matsima n'est pas le seul entrepreneur à se plaindre des impayés de l'Etat dans un pays sur-endetté qui vient de conclure un accord avec le Fonds monétaire international (FMI). Contraint à la transparence avec le FMI, le gouvernement a évalué sa dette envers les entreprises publiques et privées à 1.719 milliards de FCFA (2,6 milliards d'euros), soit 30% du total (8,5 milliards d'euros).

Le pays pétrolier d'Afrique centrale s'est retrouvé à cours d'argent quand le baril a chuté de 100 à 50 dollars entre 2014 et 2015.

Pour certains, le mal est bien plus profond. 

"Les entreprises congolaises depuis 2002 subissent le non-paiement de leurs créances malgré le boom pétrolier", affirme le président de l'Union nationale des opérateurs économiques du Congo (Unoc) El Hadj Abdoulaye Djibril Bopaka. Bon nombre d'entreprises ont dû licencier ou fermer leurs portes, ajoute le responsable d'une des organisations patronales congolaises.

Le résultat est visible dans les rues de Brazzaville, avec plusieurs chantiers à l'arrêt. Le plus emblématique est celui du nouveau bâtiment qui devait abriter le ministère de l'Intérieur, place de la République. Les grues ne fonctionnent plus depuis 2016, se souvient un connaisseur du dossier. Un panneau indique le nom du concessionnaire: San José.

Il s'agit d'une entreprise espagnole qui annonçait sur son site internet un contrat de 58,48 millions d'euros au moment de l'adjudication en 2013. Le cahier des charges prévoyait deux tours de neuf et dix étages d'une surface totale de 44.000m². Les deux tours sont bien sorties de terre, mais restent inachevées.

La dette du Congo envers Exim Bank of China s'élève ainsi à 1,36 milliard de francs CFA (deux milliards d'euros) et la dette bilatérale avec l'Etat chinois est de 1,4 milliard d'euros. Une restructuration de la dette chinoise a été nécessaire avant que le FMI n'accepte de débloquer 448,6 millions de dollars de crédit sur trois ans pour aider Brazzaville.

LSI avec AFP

Commentaires (2)

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Accord Congo-FMI: le pouvoir Sassou frappé par une crise économique sans précédent , ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Derniers commentaires

jn
jean

Mais s'il vous plait on arrive plus virement hein!!!

jn
jean

Moi également mes parents sont très pauvres
Et mes études j'suis virement désampé... Donc aidez moi please...068239236...

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.