Publicité

INVESTISSEMENT

Anadarko va investir 25 milliards de dollars dans le gaz

Le géant américain Anadarko va investir 25 milliards de dollars (22 milliards d'euros) dans l'exploitation de gisements offshore de gaz dans le nord du Mozambique, un projet colossal dans une région secouée par une insurrection islamiste que Maputo s'est engagé une nouvelle fois mardi à mater.

Crédit Photo: Reuters
Crédit Photo: Reuters

Image d'illustration.

L'annonce du contrat d'investissement faite en grande pompe mardi dans la capitale mozambicaine intervient près de dix ans après la découverte de réserves gigantesques de gaz au large de la province du Cabo Delgado (nord). 

Estimées à 5.000 milliards de mètres cubes, elles doivent faire du Mozambique, l'un des pays les plus pauvres au monde, un important exportateur de gaz naturel liquéfié (GNL).

"Le projet de gaz naturel liquéfié Dolphin Tuna prévoit un investissement total de 25 milliards de dollars", a annoncé le ministère mozambicain de l'Energie dans un communiqué mardi.

"C'est le plus important investissement direct étranger de l'histoire de notre pays", s'est réjoui le président mozambicain Filipe Nyusi, lors d'une cérémonie à Maputo en présence du PDG d'Anadarko, Al Walker.

Le Mozambique figure parmi les "dix pays au monde possédant les plus importantes réserves de gaz", a-t-il souligné. 

Dans le cadre de ce méga projet, une usine de liquéfaction sera construite à une quarantaine de kilomètres des puits offshore, à Palma (nord), qui n'était encore qu'un village de pêcheurs avant la découverte des hydrocarbures. 

Sa capacité de production annuelle devrait être, à partir de 2024, de 12 millions de tonnes.

Surendetté et englué dans la crise économique, le gouvernement de Maputo espère retirer de cette exploitation de juteuses retombées financières.

"Avec ce projet, les enfants de paysans deviendront des médecins, les enfants de mineurs des avocats", a prédit le chef de l'Etat.

Dolphin Tuna doit permettre de créer plus de 5.000 emplois directs et 45.000 emplois indirects. Il "va doubler le PIB (produit intérieur brut) du pays", a assuré Al Walker.

Selon les estimations du cabinet de consultants Woodmac, "à partir du début des années 2030, les revenus du Mozambique tirés du gaz naturel liquéfié atteindront 3 milliards de dollars par an, doublant à eux seuls les revenus actuels" du pays.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Mozambique: Anadarko va investir 25 milliards de dollars dans le gaz, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.