Publicité

CRISE

Afrique du Sud: avec 572 millions d'euros de dette, SAA ferme plusieurs liaisons

La compagnie sud-africaine SAA, au bord de la faillite, a annoncé jeudi la fermeture définitive de plusieurs lignes internationales et de la quasi totalité de ses liaisons nationales, afin de réduire ses coûts.

Credit Photo: Alex Mokolane
Credit Photo: Alex Mokolane

Un avion de la compagnie Saouth African Airways.

A compter du 29 février, South African Airlines fermera huit lignes internationales et régionales (Hong Kong, Sao Paulo, Guangzhou, Munich, Luanda, Entebbe, Abidjan via Accra et Ndola) et trois lignes nationales (Durban, Port Elizabeth et East London), selon un communiqué de l'administrateur de SAA. En Afrique du Sud, la compagnie n'assurera plus qu'une seule liaison: Johannesburg-Le Cap.

La semaine dernière, SAA avait décidé d'annuler, pour le seul mois de février, près d'une centaine de vols, dont une cinquantaine de vols internationaux. L'annonce jeudi concerne la fermeture définitive de certaines lignes, afin de permettre à la compagnie de renouer avec "la rentabilité", a expliqué l'administrateur. Depuis des années, SAA, deuxième compagnie aérienne d'Afrique, traverse de sérieuses turbulences. Elle n'a enregistré aucun bénéfice depuis 2011, affiche une dette d'au moins 572 millions d'euros et ne survit que sous perfusion permanente d'argent public.

Pour éviter la faillite, une procédure de sauvegarde de la compagnie a été initiée en décembre. Dans ce cadre, SAA a reçu 4 milliards de rands (249 millions d'euros), la moitié d'une banque publique et l'autre moitié d'organismes prêteurs. South African Airways, qui emploie 5.200 passagers, a par ailleurs jugé "nécessaire" jeudi le licenciement de salariés, sans avancer encore de chiffres.

Les passagers affectés par la fermeture de liaisons internationales seront intégralement remboursés, les autres se verront proposer des vols sur une autre compagnie. SAA a affirmé "ne pas avoir l'intention de faire d'autres changements importants" dans les liaisons qu'elle dessert, tentant ainsi de rassurer les passagers frileux à l'idée de réserver des billets sur la compagnie. Une filiale de SAA, SA Express, qui assure des liaisons nationales et régionales, a par ailleurs annoncé jeudi son intention de faire appel de la décision de justice ordonnant son redressement judiciaire.

Avec ANA

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Afrique du Sud: avec 572 millions d'euros de dette, SAA ferme plusieurs liaisons, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.