Publicité

ENTRETIEN

Relation avec Arafat DJ, Zack Mwekassa, coaching matrimonial, Nel Jamila se confie

Actrice, animatrice, chanteuse, coach matrimonial, Nel Jamila ne passe pas inaperçue en Côte d'Ivoire son pays, en Afrique francophone et dans le monde. Nelly de son prénom, conseille et aide les personnes en difficulté dans leur vie relationnelle affective, conjugale et familiale. Cette professionnelle dont les vidéos cumulées font plusieurs millions de vues sur les réseaux sociaux lève en exclusivité, un coin de voile sur sa carrière, sa passion pour le coaching, sa relation avec Arafat DJ, l'affaire "Zack Mwekassa et son probable retour sur la scène musicale. Interview.

Crédit photo :NJ
Crédit photo :NJ

Nel JAMILA.

LSI AFRICA : On vous a connu artiste musicienne, actrice, et désormais le coaching matrimonial. Pourquoi le coaching matrimonial ? 

Nel JAMILA : le coaching matrimonial par passion déjà, ensuite par volonté d’aider les femmes de mon époque, au travers de ce que je sais qui pourrait leur être utile.

A quel moment s'est produit le déclic pour que vous laissiez tomber la musique pour le coaching matrimonial?

Je n’ai pas abandonné la musique. J’y ai mis une pause pour développer mes autres compétences gracieusement offertes par Dieu. C’est un choix que j'ai fait à un moment où les propositions indécentes fusaient de partout, c’est une mentalité que j’ai du mal à mixer avec mon éducation et ma vision.

Quelle est la situation la plus difficile, en tant que coach, à laquelle vous avez dû faire face et comment l’avez-vous gérée ?

Au début de cette belle aventure, j’ai été embêtée et mal vue par plusieurs personnes. Elles agissaient dans l'ombre à chacune de mes conférences, pour décrédibiliser mon travail, mais j’arrivais à surmonter ces obstacles grâce à Dieu et au soutien indéfectible de ma famille.

Lorsqu'on écoute à longueur de journées les soucis de plusieurs dizaines de personnes, comment arrive t-on à faire le distinguo avec la vie de famille ? En d'autres termes, comment arrivez-vous à laisser les soucis des autres à votre bureau en rentrant chez vous le soir ?

Quand je suis en séance de coaching, ou en train de faire des vidéos de motivation, je suis une toute autre personne que même mon entourage se surprend de voir. Mon travail s’arrête lorsque je pose les accessoires qui le concerne. En famille, je vis comme tout le monde, avec beaucoup de délires, mes passions, et les personnes qui me sont chères.

Peut-on vivre du coaching matrimonial dans le contexte africain en général et ivoirien en particulier ? 

Le coaching est encore nouveau en Afrique, c’est un métier d’avenir. On peut en vivre si on est organisé et qu’on a une bonne vision.

Quels sont les coachs avec lesquels vous entretenez une bonne relation professionnelle et qui sont ceux qui vous inspirent ? Pourquoi ?

Je suis membre de l’Association des Coachs professionnels de Côte d’Ivoire présidée par Mr Régis Amon, je suis aussi membre fondateur du Programme de Coaching Visionnaire YOU VISION… J’ai des rapports professionnels avec tous les coachs de ces associations. Entraide, soutien, respect… tout va bien. Mon mentor est Mr Zack Mwekassa. Celui grâce à qui j’ai eu la force de travailler et me faire une place dans le domaine.

Vous avez été au centre d'une polémique impliquant Zack Mwekassa, cette affaire est-elle désormais derrière vous ? Comment l'avez-vous vécue ?

Cette affaire a donné l’appétit aux commères, mais pour moi ce n’était rien de spécial. Une femme m’a accusé de lui avoir pris son mari qui serait Mr Zack Mwekassa. Le jour où vous la rencontrerez, demandez-lui une preuve de son « mariage » avec Mr Mwekassa, demandez-lui quand est ce qu’elle m’a vu pour la 1ère fois… demandez-lui si elle m’a déjà présenté à ce mari dont elle parle… Je n’ai vu Mr Mwekassa qu’une fois de toute mon existence, notre unique contact s’est fait au moment de la dédicace de son livre que j’ai acheté le jour de sa conférence à Abidjan. Comment aurai-je pris le mari d’une femme qui avoue à la police le jour de son arrestation, qu’elle n’a jamais vu Mr Zack Mwekassa, et qu’elle ne le connait pas intimement ? Une femme qui sur les réseaux sociaux utilise de faux comptes pour me dénigrer, et qui m’appelle après pour s’excuser et pleurer ? Des enregistrements téléphoniques et des captures d’écrans de conversations sont à la disposition de la police. La Police de la cyber criminalité pourrait confirmer à qui veut s’y rendre que j’ai été victime d’une personne mal intentionnée. Cette femme est mentalement instable, elle m’a choisi pour cible, peut-être parce que je dis haut et fort que mon unique mentor c’est Mr Zack Mwekassa, mais ça ne changera pas… elle peut continuer. Je ne la veux pas en prison malgré le fait qu’elle m’ait diffamée, harcelée et menacée… c’est une Etoile (comme j’appelle toutes les femmes) et elle brillera quand elle saura arrêter de se faire des films sur la vie des personnes populaires. Mon sourire je l’ai gardé parce que je n‘ai absolument rien à me reprocher. Mais certaines personnes aux mœurs légères, sont en quête de « collabo ». Elles ont pensé qu’enfin je rejoindrai leur team. Hélas ! Leurs médisances et injures m’ont servi à gagner 10.000 followers en 24H. Je leur dis officiellement merci.

Peut-on retrouver Nel Jamila dans la musique dans un futur assez proche ou lointain ? Que pensez-vous des "clashs" entre artistes musiciens ivoiriens ?

Déjà, je faisais de la variété musicale. J’ai produit un album avec plusieurs genres musicaux. Les clashs ne m’ont jamais intéressé. La meilleure façon de se démarquer, c’est de travailler et je préfère me concentrer sur ça.

Déjà un an que Arafat DJ nous a quittés. Vous qui aviez été dans la musique, avez-vous côtoyé l'homme ? Si oui quelle anecdote ou quel souvenir gardez-vous de lui ?

Dj Arafat a été d’un grand soutien émotionnel à un moment de ma carrière musicale. Il m’appelait maman Jami, avec beaucoup de respect il me donnait des conseils quand l’occasion se présentait. Sa mort m’a troublé. Mais je garde de bons souvenirs et je m’inspire de chacune de ses motivations à mon endroit.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite de votre carrière de coach matrimonial ? Un nouvel Album ou la sortie d'un livre en vue ? 

Ma carrière avance bien. De belles surprises en cours.  La musique oui, je la referai par la grâce de Dieu. En plus de toutes mes autres passions.

Propos recueillis par Alexandre Meunier

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Relation avec Arafat DJ, Zack Mwekassa, coaching matrimonial, Nel Jamila se confie, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.