Publicité

"LES TONTONS AFRO"

Freddy et Gaudrey Chokoté, les nouveaux rois de la cuisine africaine à Lille

Freddy et Gaudrey incarnent les nouveaux visages de la restauration africaine à Lille, la capitale des Hauts-de-France. "Sapés comme jamais", on pourrait aisément confondre les frères Chokoté aux "Sapeurs" Congolais. Mais détrompez-vous, ils sont originaires du Cameroun, le pays de Samuel Eto'o, ou Manu Dibango pour ne citer que ceux-là. "Les Tontons Afro", c'est l'histoire d'une incroyable aventure culinaire devenue en peu de temps, la nouvelle star du fast food afro dans le Nord de la France au 42, rue de la Monnaie. LSI AFRICA a rencontré les Freddy et Gaudrey Chokoté.

Crédit Photo : LTA/Fbook
Crédit Photo : LTA/Fbook

Freddy et Gaudrey Chokoté.

1- Pourquoi avoir baptisé votre restaurant « Les tontons Afro »?

Parce qu’on nous appelle Tonton Freddy & Tonton Gaudrey et afro c’est le thème de notre cuisine.

2- A quel moment avez-vous décidé de vous lancer dans la restauration? Quel a été le déclic ?

Moi Tonton Freddy j’ai fait toutes mes études en restauration. Et avec mon frère on a toujours voulu créer un projet autour de l’Afrique. Et face au manque cruel d’offres dans le domaine de la restauration de type afro, c’était une évidence pour nous de créer un resto.

3- Il existe plusieurs restaurants à Lille. Qu’est-ce qui différencie « les Tontons Afro » des autres?

Chez LES TONTONS AFRO , nous proposons au-delà de la nourriture, une réelle expérience, un voyage hors du commun. De la déco dépaysante à la playlist, en passant par les saveurs des plats. Tout a été pensé pour que les "Neveux" vivent une expérience unique.

4- Lille est une petite ville du nord de la France. Une région qui connaît une montée en puissance du RN, n’avez-vous pas peur d’être taxé de communautariste? Qui sont les clients des « Tontons Afro »?

Est-ce que vous poserez la même question à un restaurant espagnol ou italien ? Les clients des Tontons afro sont des personnes qui veulent découvrir les cuisines afros et d’autres aussi qui connaissent déjà et qui veulent redécouvrir des saveurs.

5- Vous ambitionnez de devenir le plus grand réseau de restaurants africains en France. C’est pas osé ? Disposez-vous de moyens conséquents pour un tel projet ?

C’est très audacieux mais c’est possible. Concernant les moyens il y en a plusieurs, financiers, humains, logistiques… c’est un projet à long terme et on le fait étape par étape.

6- Ouvrir un restaurant ne coûte évidemment pas 1500€. Comment avez-vous fait pour réunir les moyens nécessaires pour ce projet? Banque ? Famille ? Mécénat?

D'abord à travers nos économies, ensuite un investisseur, Éric Larchevêque*, et enfin, une banque, le Crédit Agricole

7- Comment avez-vous vécu la crise sanitaire et son lot de confinements? Peut-on imaginer dans les années à venir un restaurant Tontons Afro à Douala ou Yaoundé ?

Là crise sanitaire fut très difficile à gérer, mais nous avons pu tenir. En ce qui concerne l'ouverture d'un restaurant au Cameroun, c'est bien évidemment au programme. peut-être d’ici 5 ans.

 

*Éric Larchevêque, fondateur de Ledger, une société spécialisée dans les cryptomonnaies a investi 160 000 euros, soit la totalité de la somme demandée par Freddy et Gaudrey, lors de leur passage dans l'émission Qui veut être mon associé ?, diffusée sur M6. 

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Freddy et Gaudrey Chokoté, les nouveaux rois de la cuisine africaine à Lille, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.