Publicité

SANTÉ / VIH

L'UA appelle à lutter contre le VIH/SIDA sur les groupes vulnérables africains

Le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a appelé dimanche à des efforts concertés pour réduire le lourd fardeau du VIH/SIDA qui pèse sur les adultes africains vulnérables, notamment les réfugiés, les personnes sur le retour et les déplacés, alors que le continent célébrait la Journée mondiale de lutte contre le SIDA.

© Zacharia Abubeker / AFP
© Zacharia Abubeker / AFP

Archive : Le président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat dans son bureau au siège de l’UA, à Addis-Abeba, le 5 juillet 2018.

Le président du bloc panafricain de 55 membres, qui se sont joints dimanche à la communauté internationale pour soutenir les personnes vivant avec le virus ou affectées par le VIH/SIDA en Afrique et au-delà, a déclaré que ces groupes étaient particulièrement exposés au virus et que les jeunes femmes âgées de 15 à 19 ans restaient les plus vulnérables à de nouvelles infections.

"Nous devons réorienter nos efforts au plus vite et gérer la relation entre VIH/SIDA et violence basée sur le sexe et le genre, surtout dans les situations de détresse humanitaire ou de conflit", a indiqué dans un communiqué M. Mahamat.

Il a néanmoins relevé que le continent africain avait "accompli de grandes réussites dans la lutte contre le SIDA" depuis le Sommet spécial d'Abuja sur le VIH/SIDA, la tuberculose et autres maladies infectieuses connexes en 2001, au cours duquel les dirigeants africains avaient déclaré que la pandémie de SIDA constituait un état d'urgence sur le continent.

"Bien que nous ayons fait des avancées majeures pour endiguer la vague de peur et de suspicion, nous avons encore un long chemin à parcourir pour remporter le combat contre ce fléau mondial qui vise principalement les plus vulnérables de la société", peut-on lire dans le communiqué.

Notant le "besoin vital" de renforcer l'accès aux traitements, aux soins et au soutien contre le VIH/SIDA, y compris dans les zones de conflit, M. Mahamat a souligné que le travail des communautés s'est toujours trouvé en première ligne pour offrir aux personnes qui ont le plus besoin d'un soutien essentiel, de confort, de soins et souvent d'une protection.

"A l'occasion de cette Journée mondiale de lutte contre le SIDA, nous saluons les héros et héroïnes de l'ombre dans nos familles et nos communautés qui luttent avec détermination contre le VIH/SIDA, beaucoup d'entre eux vivant eux-mêmes avec le VIH/SIDA", a insisté M. Mahamat.

"Nous renouvelons notre engagement à faire partie de cette communauté internationale qui fait entendre sa voix contre les stigmates de nos communautés et qui lutte pour un accès plus répandu et digne aux traitements, aux soins et au soutien, surtout pour ceux qui sont le plus exposés à l'infection", a-t-il ajouté.

Avec Xinhua

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article L'UA appelle à lutter contre le VIH/SIDA sur les groupes vulnérables africains, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.