Publicité

CHRONIQUE

Début de la 12ème édition des Jeux Africains

Si le journalisme sportif n’était pas mon métier, peut-être n’aurais-je pas su que durant cette quinzaine, nombre de regards seraient tournés vers Rabat, Salé, Temara, Casablanca, Benslimane et El Jadida, ces villes du Maroc qui accueillent la 12e édition des Jeux Africains, très exactement à onze mois des Jeux Olympiques de Tokyo. 

Crédit Photo: JAR2019
Crédit Photo: JAR2019

Pourquoi d’emblée évoquer le rendez-vous de la capitale japonaise, tout simplement parce que 17 des 29 disciplines présentes au Maroc vont servir d’épreuves qualificatives pour Tokyo. C’est d’autant plus un événement que c’est la première fois que les représentants de l’Afrique seront désignés par les Jeux Africains.

Les Marocains, comme à leur habitude, ont déployé des efforts considérables pour être au rendez-vous du sport africain. D’autant qu’après la désignation dans un premier temps de Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale, et son renoncement, ce n’est qu’il n’y a qu’un an que leur pays a été désigné. Un nouveau symbole du grand retour du Royaume chérifien au sein de l’Afrique politique consacré fin janvier 2017 par sa réintégration au sein de l’Union Africaine après trente-trois ans d’absence.

Les pays aujourd’hui capables d’accueillir plus de 6.200 athlètes et 27 disciplines qui vont de l’athlétisme au volley-ball en passant par le canoë-kayak, le tir à l’arc et, plus étonnant, les échecs, le VTT et le snooker (variante du billard), ne sont pas pléthore. Le tableau des installations proposées par le Maroc est impressionnant. On le savait, mais quand même. A ce jour huit pays ont organisé les éditions précédentes, le Congo, l’Algérie et le Nigeria, deux fois chacun, plus le Kenya, l’Egypte, le Zimbabwe, l’Afrique du Sud et le Mozambique. Il n’est pas sûr que tous le pourraient aujourd’hui encore.

L’édition 2019 des Jeux Africains devrait, en toute logique, couronner les champions égyptiens qui totalisent à ce jour 904 médailles, 373 d’or, 270 d’argent et 261 de bronze. Ils seront très certainement accompagnés par les Nigérians qui ont gravi à 836 reprises les marches du podium. Encore un chiffre, 47 des 54 pays du continent figurent au bilan général des médailles. La Guinée Bissau et Sao Tomé-et-Principe ont remporté chacun une médaille de bronze qui vaut bien…de l’or !

Afin de contribuer à la réussite populaire des Jeux, les organisateurs ont fait le choix de décréter portes ouvertes sur tous les sites de compétition. Heureuse initiative. Reste maintenant à convaincre les médias jusqu’à présent très discrets sur l’événement. Ils ne pourront pas se contenter, comme c’est hélas trop souvent le cas, de comptabiliser les médailles. Les Jeux Africains c’est l’occasion de faire la connaissance d’autres sports que le football, d’autres athlètes que des footballeurs, d’autres expériences humaines. Il s’agit d’un rassemblement unique avec des histoires de champions méconnus et plein d’anecdotes qui méritent d’être contées.

Gérard DREYFUS

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Maroc: début de la 12ème édition des Jeux Africains, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.